Data Protection Officer | Un poste issu du RGPD

security

Devez-vous nommer un délégué à la protection des données personnelles ?

Le métier de Data Protection Officer est nouveau et sa naissance est liée à l’entrée en vigueur du RGPD. Ce poste ne doit pas être confondu avec le CIL (Correspondant Informatiques et Libertés).

L’obligation d’avoir un DPO dans son équipe s’applique uniquement aux organismes publics et aux entreprises traitant des données de type sensibles à grande échelle.

Ce poste requiert des compétences juridiques et pédagogiques. En effet, le métier de délégué à la protection des données ne s’improvise pas. Compte tenu des sanctions en cas de non-respect du cadre RGPD, et les risques sur la réputation des entreprises, ce poste deviendra fort probablement clé dans les mois à venir. Les administrations et organismes publics sont dans l’obligation d’en avoir ouvert un depuis la mise en place du Règlement Européen.

Le DPO peut être recruté en interne, ou tout simplement être un prestataire externe en charge du bon respect du RGPD. On pense notamment aux cabinets d’avocats.

La mission du DPO : entretenir la confiance

A l’heure où les Data (données) sont aussi côtées que le pétrole, l’Europe a pris les devants pour éviter les dérives d’utilisation des données personnelles de ses citoyens. Ce véritable chef d’orchestre doit avoir plusieurs cordes à son arc. C’est avant tout un bon communicant. En effet la CNIL va effectuer des suivis et son interlocuteur privilégié sera le DPO.

Il est le référent chargé de surveiller le respect du RGPD et la sécurité des données personnelles. Il doit être en capacité de réaliser des audits et de gérer la méthodologie de traitement, de collecte et de classement de la data . Chargé de la sensibilisation, il peut-être amené à dispenser des formations en interne.

Fiche métier:

Data Protection Officer

 

Vous ignorez comment mettre en place votre conformité au RGPD ? Consultez notre Check-list pratique | 7 actions clés, ce dossier a été rédigé pour vous !


DPO | Pour aller plus loin :

L’obligation spécifiée

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *